Ca buzz ou pas pour ce SQLSaturday ?

Je m’interroge avec les autres membres du Board du GUSS sur le manque de relaying du prochain SQLSaturday dans la blogosphère et autres réseaux sociaux. Certes, il y a quelques articles ici ou mais rien de vraiment « viral » comme nous le voyions il y a quelques années, au début des JSS.

J’ai 2 théories.

Au passage : vous êtes inscrits au SQLSaturday ?

De mauvais média pour la veille ?

Nous (le GUSS) broadcastons sur quasiment tous les réseaux sociaux : Twitter, Facebook, LinkedIn, RSS, Youtube, Newsletter et même maintenant Meetup.

Et pourtant, j’entends encore « ah bon, vous faites un événement dans 2 semaines ? »

twitterDonc soit nous n’avons pas le bon canal, soit les gens ne les suivent pas. Prenons Twitter par exemple. C’est un media simple et efficace pour se tenir à jour de l’actualité d’un sujet. Vous trouvez les bonnes personnes ou comptes officiels à suivre et vous avez en quelques coups de molette les choses à savoir sur SQL Server, Power BI, Azure, etc. (mais ça marche aussi pour le rugby, les fromages au lait cru et Phil Barney).

Suivre l’actualité est devenu INDISPENSABLE pour un consultant aujourd’hui. Oui, je pèse mes mots, car tous les jours je vois que ça fait la différence au niveau du recrutement. En tant que communauté, nous créons des moments d’échange, d’apprentissage et de connexion à l’actualité au travers des Journées SQL Server, des SQLSaturday, des afterworks. Donc nous suivre, c’est indirectement se tenir à jour du monde de la Data Microsoft.

Certes, ça ne répond pas la question initiale mais s’il y avait plus de retweet, like et autre share, peut-être aurait-on un meilleur niveau de veille des professionnels français qui constituent notre écosystème. (je parle bien de l’écosystème français car je trouve que nos voisins sont beaucoup plus impliqués et réactifs sur les réseaux)

Et vous, vous faites comment votre veille ?

Le syndrome « tête dans le guidon »

o-WORKAHOLIC-facebookVoyons maintenant une autre théorie qui me semble très plausible (puisque j’en suis un des exemples).

Disons le tout net, notre marché va bien et même très bien. Je ne parle pas de l’IT en général mais bien du marché de la Data et d’autant plus celui de spécialistes comme Azeo.

Beaucoup de projets, beaucoup de challenge, beaucoup de transformations, beaucoup de prise de conscience de dette technique, etc. Cela nous occupe tous et parfois même à 110%.

Alors je peux comprendre qu’on ait moins de temps pour s’intéresser à ces choses communautaires qui semblent tellement à la marge. Et pourtant c’est dans ces moments là qu’il faut savoir lever la tête régulièrement, même brièvement, pour garder le cap, regarder l’écosystème qui nous entoure, ne pas se laisser distancer, …et surtout ne pas taper le mur en face.

Réflexion philosophique ?

Finalement, je m’aperçois au fil de ce billet que j’ai fait une projection du manque de relaying vers le manque d’écoute (ou de considération) de l’actualité communautaire.

Peut-être que je me trompe totalement. Peut-être que ce genre d’événement ne plait plus ? Ou peut-être qu’il est entré dans une sorte de routine ? Je n’espère pas car ce serait dommage d’arrêter tout cela. Ou pas.

Bref, c’est ma réflexion philosophique du lundi mardi matin ☺

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s