Je rempile au GUSS

Je sais. Cet article arrive en retard par rapport à l’actualité qu’il relate, mais le fond reste un sujet présent.

guss-logo-blanc-simpleTous les ans a lieu l’exercice démocratique qui décide de l’équipe qui dirigera le GUSS. Les élections ont eu lieu entre le fin février-début mars.

Peu de votants, très peu, trop peu.

Je suis très satisfait de l’engagement de la communauté Data française, de ce que nous avons construit ces 4 dernières années (et de ce que nous allons construire les 4 prochaines). Mais fait est que sur le sujet des élections, c’est un constat d’échec.

Alors, oui il y a des votants et des résultats qui font de cette association une structure démocratique. Mais je regrette qu’il n’y ait pas plus de retours de votre part, qu’ils soient positifs ou négatifs.

Nous sommes 9, vous êtes plus de 1500…

Quid si on décidait de ne pas reconduire les JSS ? Quid si on décidait vendre vos emails à des sociétés de phoning ? Je jette des pavés dans la mare (même si je tiens à vous rassurer sur ces points, ce n’est pas au programme) mais c’est pour souligner l’importance de vous intéresser au Board du GUSS et aux idées de ceux qui le composent. Car c’est vous qui devez façonner la communauté.

Le Board, notre organisation, c’est pour être autre chose qu’une simple bande d’experts délivrant du contenu pour Microsoft. Sinon, nous le ferions de façon plus individualiste, sans indépendance. Ce qu’on aime c’est grandir avec vous : Connect, Share, Learn.

Mais (r)assurez nous de le faire de la bonne façon, c’est à dire celle qui vous va le mieux.

En écrivant tout cela, je me dis que c’est peut-être vain, que vous faites confiance, que vous vous laissez porter. Après tout, vaille que vaille, ça ne changerait pas beaucoup votre quotidien une vie sans le GUSS. Je ne suis pas fataliste, au contraire. Quand je vois 3 nouvelles postulantes au Board, je me dis que c’est un excellent message.

Le renouvellement, on en a besoin. Je le rappelle sans cesse, nous faisons cela à titre gratuit et sur notre temps personnel (même si je remercie la souplesse d’AZEO à certains moments). Il n’y a pas de promotion à attendre, c’est un don, pas un investissement. En conséquence, quand des changements dans notre vie/carrière surviennent, on a moins de temps ou d’énergie à consacrer à la communauté et donc autant céder sa place à d’autres qui sont dans un momentum où ils en ont à revendre. C’est la pérennité de cette communauté qui est en jeu.

C’est ainsi que Florian et Alexandre quittent le Board et que Galla, Isabelle et Sarah le rejoignent.

-2 +3, ça ne tombe pas juste ?

Philippe, par la dure loi des votes (à 1 près Mme Chombier !), ne fait pas partie des 9 élus Triste. Qu’a cela ne tienne, son énergie et sa motivation restent à nos côtés, notamment sur la rédaction du Livre Blanc et l’organisation de prochain SQLSaturday.

Et moi dans tout cela ?

Eh bien je suis heureux de rester à bord et d’apporter mes idées et mes compétences. Je vais oeuvrer pour que ce qui est en place continue (webcasts, afterworks, SQLSaturday, JSS) et s’améliore encore. Je vais aussi travailler à mettre en place plus de choses et monter le niveau pour enrichir d’autant plus cette belle communauté : la #SQLFamily.

Allez, fini la séquence « Divan« , c’est parti pour la suite : rameuter des speakers et des sponsors pour le SQLSaturday et préparer la venue de Marco Russo.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s