SQL PASS summit 2011 – Keynote 1

imagePremier jour de Summit et le Keynote présenté par Ted Kummert. Des annonces, des démos, des orientations…voici mes notes

 

SQL Server 2012

Sans grande surprise, le nom final de Denali est SQL Server 2012.  Vous l’aurez donc compris, il ne sortira pas cette année Clignement d'œil

Ce qui est drôle c’est que le numéro de version est 11 (rien à voir avec cette année).

 

Le monde du Big Data

Microsoft appuie sa vision du Data Management : + de données, des données pas forcément structurées, une usage (pour ne pas dire une analyse) plus poussée.

C’est la vision de Microsoft mais je crois vraiment que c’est une tendance profonde du marché car je la constate chaque jour sur le terrain et l’industrie dans son ensemble prend cette direction.

Alors pourquoi Big Data ? La combinaison des usages (ie. des demandes), des contraintes et la volumétrie galopante nous fait voir tout en plus gros.

Et je ne parle pas que de VLDB (Very Large DataBase) qui existent depuis longtemps. Même si on parle maintenant de Tera et de Peta, c’est bien l’exploitation de la donnée qui est au coeur de la vision.

Et cette vision implique évidemment la BI qui joue un rôle important puisque s’en est la face visible.

 

Hadoop support

Dans le monde des Big Data, vous avez certainement entendu parler de Hadoop ou MapReduce. Ces termes sont souvent associés aux problématiques de gros volumes (Google, Facebook, etc.).

Hadoop est une initiative open-source (fondation Apache) pour l’informatique distribuée (et donc pour le traitement réparti de gros volumes). Plus d’infos : http://hadoop.apache.org/ (oui le site est moche mais il est libre Tire la langue)

Microsoft rejoint le projet et propose dans SQL Server 2012 le support Hadoop. Cela se concrétise par

  • une source de données HiveQL dans PowerPivot
  • un Driver ODBC pour Hadoop

Une démo, très rapide, en ligne de commande, a été faite sur un gros volume de données pour extraire des stats. Mais à part une découverte du langage HiveQL, je n’ai pas tout intégré… Wait and see.

 

L’importance des données

Ted Kummert évoque une orientation amorcée il y a quelques années (je me souviens de la PDC 2008) concernant les données “publiques”.

Le volume de données disponibles est de plus en plus important et pourtant on en veut toujours plus : ajout de la météo, de données démographiques, géographiques, etc.

Les départements commerciaux et marketing sont souvent très intéressés par ces données et cela donne un réel “insight” aux données métiers.
J’ai déjà travaillé sur des initiatives de mix entre des données d’entreprise et des données exogènes (pour une startup française notamment) et il y a un vrai marché derrière.

La problématique est souvent de trouver des données “publiques”. Microsoft avait déjà présenté le Data Marketplace sur Azure et lors de ce Keynote, un petit rappel a été fait en présentant tout un tas de partenariats pour travailler avec des World’s Data.

 

Data Explorer

Une bonne continuité de l’initiative O-Data a été présentée. Ce projet s’appelle Data Explorer (et je n’ai pas le droit de vous donner son nom de code).

Pour aller à l’essentiel, ce projet est un premier pas dans les ETL for masses. Tel que présenté, il permet de

  • récupérer des données depuis de nombreuses sources (CSV, Excel, SQL Azure, OData, HTML, etc.)
  • d’appliquer des transformation (merge, lookup, agrégation, calcul)
  • et de publier ces données par la suite.

Ca ressemble à SSIS mais ce n’est pas SSIS. C’est Data Explorer et c’est sur le Cloud.

Les points forts sont

  • un outil pour les end-users ; on a une expérience similaire à Report Builder versus Reporting Services
  • l’outil fait des suggestions de données exogènes provenant des catalogues de données (ESRI, Bing, etc.)
  • la publication du flux de données résultant sur tout un tas de format (ODATA, CSV, etc. et même un classeur PowerPivot tout prêt)
  • l’intégration dans Excel

L’exemple présenté part d’une base Azure (des ventes de Contoso), ajoute un référentiel Excel des magasins puis ajoute des données externes (les villes venant de la base ESRI et le nombre de collèges à proximité venant de Bing).

Faire le mashup (c’est le terme pour identifier le Data Flow) n’a pas pris plus de 5 minutes et les données sont disponibles instantanément pour une exploitation par des utilisateurs business.

Moi qui ne suis pas trop Cloud, je suis plutôt satisfait de cet usage que je peux proposer directement à des utilisateurs.

Evidemment, cela soulève de nombreuses questions mais ça fait débat donc j’en parlerai plus tard.
Je ferai un post plus complet car j’ai quelques rendez-vous prévu avec des Microsoftees sur le sujet.

 

Ne m’appelez plus Crescent…

…appelez moi Power View ; c’est le nom commercial du produit pour 2012.

Je ne vais pas faire de commentaire désobligeant sur le choix de ce nom mais il ressemble étrangement à un produit concurrent qui a pas mal bousculé le marché ces dernières années et qui a fait avancer Microsoft encore plus vite (pour notre plus grand bonheur).

J’ai pu assister à une démo hilarante de Amir Netz (BI Technical Fellow) accompagné de Ted Kummert.

J’ai aimé :

  • les échelles intelligentes
  • le ZoomIn
  • le changement de “slide” dans un rapport en un clic (je n’ai toujours pas vu où on cliquait)
  • la visualisation sur Windows Phone, Androïd, iPhone et iPad (et donc en HTML 5 ??!?)
  • l’ergonomie tactile (touch drill-through !)
  • l’export PowerPoint

Laissez moi revenir sur ce dernier point. il y a quelques semaines, on a appris que cette fonctionnalité risquait de ne pas être prête pour la sortie de SQL Server 2012.
Un nombre important de mes clients rêvent de cette fonctionnalité et j’imagine qu’il en est de même partout dans le monde.

Au final, Amir a confirmé la disponibilité de cette feature à la sortie. J’imagine l’excitation dans les équipes de développement (un la pression aussi).

 

J’aurais l’occasion de développer tous ces points et bien d’autres cette semaine et après.

2 réflexions sur “SQL PASS summit 2011 – Keynote 1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s