Reporting Services – Instruction Switch du moteur d’expressions

Un petit billet pour rappeler l’utilisation de l’instruction SWITCH du moteur d’expressions de Reporting Services (que l’on soit dans Visual Studio ou dans Report Builder 2.0).

Cette instruction correspond à une instruction CASE (C#, T-SQL) ou Select (VB.NET). Sauf que contrairement aux autres langages, il n’y a pas la gestion du cas par défaut. Je vais vous montrer comment le gérer.

La syntaxe est la suivante :

Switch (
<condition 1>, <valeur 1>,
<condition 2>, <valeur 2>,
<condition 3>, <valeur 3>
)

A chaque fois qu’une condition est satisfaite, la valeur correspondante est retournée, le code étant débranchant. Evidemment, il arrive souvent que vous ne puissiez écrire tous les cas possibles et imaginables. Dans ce cas, il faut écrire la condition par défaut et voici comment je fais personnellement :

Switch (
<condition 1>, <valeur 1>,
<condition 2>, <valeur 2>,
<condition 3>, <valeur 3>,
1=1, <valeur par défaut>
)

La dernière condition étant toujours vraie, elle simule une instruction ELSE (T-SQL) ou DEFAULT (C#, VB.NET).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s