Mon aventure parisienne, 1 mois après

Paris

Que le temps passe vite.

C’est une bonne chose et une mauvaise à la fois (tiens, ce ne serait pas une réponse de consultant ça ? Clignement d'œil).

Voilà maintenant plus d’un mois que je suis arrivé à Paris et je n’ai pas vu le temps passer.

En même temps, j’ai l’impression d’avoir toujours été la. C’est certainement le fait que je travaille dans un environnement qui m’est très familier mais aussi le fait que j’habite à 30m de là où j’habitais il y à 9 ans.

azeo-mailMon arrivée chez AZEO s’est parfaitement déroulée. Il faut dire que je la préparais depuis des mois. L’équipe est sympathique, compétente et motivée. J’ai l’impression que tout le monde est au moins à 110%.

Je suis heureux et fier de rejoindre cette société et je me félicite de ma rencontre avec ses 2 fondateurs (2 anciens Microsoftees -MCS- avec un dynamisme sans faille).

D’ailleurs, pour rappel, je recrute ! Je suis à la recherche de  :

  • Consultants SQL Server
  • DBA
  • Chefs de projet décisionnel
  • Développeurs décisionnel

Développez vos talents, rentrez dans l’excellence technique, rejoignez nous : jean-pierre.riehl@azeo.com

…Retour à mon aventure parisienne…

Côté boulot, histoire de démarrer sur le marché parisien, j’ai pris un projet décisionnel pour une grande banque aux côtés de Microsoft Consulting Services. On va bientôt livrer le projet et je félicite Stéphane de mon équipe pour son entrée en matière motivée.

C’est un projet de Reporting avec forcément SSRS mais aussi SSIS, Excel, EWS, Report Builder, des abonnements pilotés par les données, du DTEXEC, etc. Il y a même une touche de PowerPivot for Sharepoint.

 

Cette activité, associée à ma prise de fonction chez Azeo, fait que je vis à 200 à l’heure.
En ajoutant l’organisation des Journées SQL Server et mon propre emménagement, autant dire que trouver du temps pour poster sur ce blog est plutôt un exploit. (heureusement qu’il y a les Smartphones et les transports en commun Sourire).

Je vous rassure, j’ai plein d’articles en tête que je dépilerai bientôt.

Ceux qui me connaissent savent que ce rythme me va bien et que si je pouvais, j’en ferai encore plus. C’est ça le mauvais cote du temps qui défile trop vite…

Quoique j’en dise, je suis super content comme cela, au top de ma forme et tout colle avec mon projet de vie parisienne.

Pourvu que ça dure !

 

— fin de cette parenthèse monologuée toute personnelle —

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s